Composition :

Orgue de 2 jeux sur 2 claviers de 56 notes et Pédale en tirasse de 30 notes.

Les deux claviers sont en accouplement permanent et font parler un jeu de Principale 8′ et un jeu de Flûte 8′ à cheminée. La basse du Principale est bouchée, doublée d’un 4′. Il y a aussi un tremblant doux.

Le buffet en épicéa est encadré par deux volets repliable qu’on peut maintenir soit ouverts, soit fermés, sans fausser la façade ; ce qui est assez confortable pour le travail, ou-bien à certaine heures pour ne pas risquer de déranger le voisinage.

Le sommier est en chêne. Les claviers sont en épicéa plaqués en prunier pour les naturelles et en os pour les feintes.

Le tempérament est ici inégal au 5° de coma syntonique avec une quinte juste et deux retournées à la fin du cycle, selon la volonté de M. Rochedreux. Ce tempérament permet d’aborder un vaste répertoire sans trop affadir la musique ni écorcher les oreilles.

Extraits musicaux :

Fond d’orgue de Louis Marchand et Trio de la Suite du premier ton de Louis-Nicolas Clérambault par M. Camille Rochedreux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s